News

Week end du 2 et 3 juin

le dans Racine
Week end du 2 et 3 juin
Après un mercredi dantesque sur St Sever et sa région ,les chemins sont devenus inutilisables,la rando de Gaujacq fut la 1ère victime ,obligée d annuler la manifestation.


Malgré tout le samedi il faisait beau en montagne et Adrien (dit Kono)participe à la mythique montée du Géant du Tourmalet en vélo route , avec tout le folklore du début du tour de France,et l 'animation qui accompagne la montée.
Cette "montée" partait de Pierrefite pour aller au sommet du Tourmalet entre les murs de neige.
Bravo Adrien.

Dimanche 3 juin on retrouve l' indomptable Adrien à la rando vtt de Serres Castet ,avec son frère Julien (Roulio) et Roger . Ils ont appréciés la rando avec de bons ravitos,et en prime une bouteille de vin blanc en cadeau !
Malgré les singles très gras le soleil était présent et l' organisation sans faille.

Ce même dimanche au pays basque ,notre jeune Keyriann roulait à la rando de Hozta sur le circuit de 30 kms et 1600m de dénivelé,avec 2 excellents ravitos et panorama magnifique sur les pyrénées basques.

Tethieu par Ballou

le dans Racine
Tethieu par Ballou
Nous étions 14 diables jaunes et noirs prêts à en découdre dans les singles au départ de la rando de Téthieu.
Seulement 14...certains ont peut-être été un peu refroidis par les orages de la veille et s’attendaient sans doute à ce que les singles soient très boueux.
De la boue, il y en avait, mais finalement nous avons connus bien pire et cela n’a pas gâché notre plaisir.

Après un petit briefing, nous voilà partis sur la piste. Nous arrivons assez rapidement au 1er single, hyper joueur et ludique. Bien-sûr, difficile d’avancer à notre rythme, la file de vélos tantôt ralentie, tantôt accélère et il faut adapter sa vitesse en conséquence.
Certains passages sont un peu délicats en raison de la boue, mais ça passe pas si mal en gardant un peu de distance avec le vélo qui nous précède et en choisissant bien ses trajectoires.
Un petit bout de piste nous amène à un second single, tout aussi joueur que le premier : un régal !

Nous arrivons au 1er ravito : accueil sympathique, eau, fruits secs, pain d’épice, quatre quart et chocolat...hummm 

Nous reprenons par de la piste et de nouveaux des singles, aux profils proches de ceux du 1er secteur, nous sont proposés : on s’éclate...dans tous les sens du terme, car arrivés à un enchaînement rapide, une petite descente nous envoie sur une passerelle. Nous arrivons assez vite et découvrons la passerelle au dernier moment, en plus placée après un virage. Mon acolyte Choky, aussi surpris que nous, n’est pas sur la trajectoire idéale et glisse dès le début de la passerelle. Il est alors victime d’une grosse chute et tape assez fort la passerelle. Heureusement, plus de peur que de mal au final !
Avec l’humidité, la passerelle était très glissante et ce secteur aurait mérité un avertissement.

A la fin du single, nous arrivons au second ravito. Très bon accueil également et mêmes choses que lors du 1er ravito...et encore du chocolat 

Le dernier secteur est plus roulant, et augmente donc la moyenne de la rando.
A l’arrivée, un poste de nettoyage est à notre disposition : c’est quand même superflu car les vélos sont à peine sales LOL
On se retrouve donc au grès des arrivées à discuter autour de la traditionnelle bière, accompagnée d’un sandwich, le tout pour seulement 5€ : bravo !

Au final, une rando bien sympa et très ludique avec des singles super joueurs et un très bon accueil.
Merci !

CR RANDO ARENGOSSE – 20 mai 2018 (par Denis Loeb et China Girl)

le dans Racine
CR RANDO ARENGOSSE – 20 mai 2018 (par Denis Loeb et China Girl)
En ce dimanche, je prends la direction de la salle polyvalente d’Arengosse avec l’envie de m’en donner à cœur joie sur le VTT ; la saison continue de plus belle, il faut en profiter !

Traditionnellement, cette rando succède à celle d’Ygos sur des chemins communs mais en plus sec et cette année encore la météo est favorable !
Des variantes sont tout de même apportées ; le parcours est du coup très ludique : des singles avec des petites bosses, des creux, des coups de cul, des virages, tout cela s’enchaine tout le long, à merveille ! Ça met la banane !

Au final, très peu de roulant et une rando vraiment bien préparée : des ravitos corrects, un accueil café sympa, un bon balisage.
Pour 6 €, un sandwich et une boisson non alcoolisée ; la bière sera en supplément à 2 €.

En conclusion, le déplacement valait le coup, avec un parcours énorme comme le jambon qui a récompensé notre club de Saint Sever, le plus représenté ! En effet, nous avons aligné 17 participants : Carole « Shakira », Séverine et son frère, Bernard « électro », Freddy « électro », Jean-Luc « maréchal », Roulio, Pascal GTI, Adrien « Kono », Fabrice « le Haut landais », VDK, Fabrice, Philippe de Cazaubon, Bernard « président », Fifi et Riri (et l’autre frère d’Auch qui ne s’appelle pas Loulou) et moi !

Ici, je vais donc remercier ma « China Girl » sans qui je n’aurais certainement pas pu vivre ces bons moments ; elle m’a servi de réveil, le mien ayant subi un dysfonctionnement sonore !?

Et n’oublions pas que ce dimanche 27 mai, se profile le retour de la rando à Téthieu organisée par le Comité des fêtes !

Saint-Castin - 6 mai 2018

le dans Racine
Saint-Castin - 6 mai 2018
Si je me souviens bien, nous étions 9 au départ. Je ne vais pas me risquer à donner la liste, il me manque 1 ou 2 noms...
Petit doute avant le départ, le speaker annonce un terrain "très très gras", malgré le beau temps de ce dimanche matin. Nous nous rendrons compte par la suite qu'il n'avait pas tort.
Nous voilà donc partis (à 6) sur le 40km, mais c'était sans compter sur l’abandon précoce de Kiki après quelques minutes, suite à une mauvaise chute dans une flaque (ou plutôt un étang), amortie genou contre caillou.
2 options pour résumer cette rando, selon qu'on aime ou pas patauger dans la boue (voire dans la bouse) :
- plutôt très bien (je choisis cette catégorie) ;
- ou plutôt très pénible, surtout quand les vitesses ne passent plus; que les roues ne tournent plus et que les freins ne freinent plus...
Le parcours était quoi qu'il en soit fort sympathique, avec bonnes montées et descentes à la clé, rendues 2x plus techniques et physiques par le manque cruel d'adhérence... Dont en exagérantun peu, on pourrait presque se vanter d'avoir fait 80km et 1600d+...
Mention spéciale aux ravitos, remplis de toutes sortes de gâteaux concoctés par les parents d'élèves de l'APE organisatrice, Miam.