Rando du mont Ursuya (Par Ben)

le dans Racine
Rando du mont Ursuya (Par Ben)
Lien vidéo trouvé par Ben

RDV à Laloubère avec Koko à 6h45, on retrouve Kiki et Fabrice à Hagetmau et go to Hasparren, plus précisément le fronton d'Urcuray, Mappy annonçait 1h30; au final, on met seulement 1h10. En avance, on profite du café et de gâteaux en tout genre, notamment d'un excellent gâteau basque. Nous sommes rejoint par David et un collègue à lui. A l'inscription, on se voit remettre un gel douche "le petit marseillais" et un bloc notes de la marque.

Et c'est parti, le début pique en étant froid, ça monte direct avec des passages plein de pierres qui demandent puissance et équilibre. Je ne mets pas longtemps à enlever la veste hiver; à ce propos, nous sommes parti avec 5 degrés pour un retour avec 17 degrés, le soleil nous a accompagné tout au long de la sortie.

L'ascension vers le mont Ursuya (679m) se poursuit avec quelques portions où on a d'autre choix que de passer à côté du vélo et même à pied, les jambes tirent au vu de la pente ...

Enfin en haut, on prend le temps de faire la photo et de manger un morceau, on a seulement 9km au compteur et on est loin des 1100m de D+!

De la descente, mais pas pour longtemps, on arrive dans un pierrier, tout le monde est à pied, ça bouchonne sévère. On repart, de la descente sans difficultés, un autre pierrier que l'on passe (tous les saint-séverins) sur le vélo alors que pas mal sont à pied, et là ça remonte encore et encore...

Nous arrivons au ravito, et naturellement nous parlons de la dernière descente à travers une forêt, on arrive à l'entrée de cette forêt déjà très fort, et ça descend fort au vu du terrain défoncé, je pense dans les 35km/h, tellement vite que nous ne voyons pas plusieurs marches faites par d'énormes racines. Pas besoin de tirer le guidon, avec la vitesse ça décolle tout seul, une chute aurait occasionné pas mal de dégâts sur le bonhomme mais il ne faut pas y penser! Ravito bien garni.

On repart et là, c'est parti pour une ascension interminable mais tellement bonne! Au loin on voit un petit bonhomme bleu et jaune, c'est Kiki. ^^

Ça ne s'arrête jamais! Petite pose pour manger avant d'attaquer la descente finale et re gagner un peu de lucidité, ça descend toujours fort, une portion avec des épingles et merde, ça remonte! Mais pas longtemps, on longe un ruisseau pendant quelques minutes, c'est gras et quelques pierres glissouillent, on traverse également un cour d'eau par la suite, retour au fronton avec le sourire, re gateau basque!

Il a fallu que Kiki fasse le con et m'arrose de gel douche, bon ok je l'avais par inadvertance arrosé avec le jet d'eau...

Il est 12h30 quand nous repartons avec Koko, arrêt au MacDo d'Orthez en tenue de vttistes plein de boue. Même pas peur.

Nous arrivons à Saint-Sever vers 14h30.

En résumé, super sortie, du soleil, du dénivelé, une bonne ambiance, parfait