LA CHOUREUTE – YCHOUX 08/04/2018 (par China Girl et…. Une pincée de Denis Loeb)

le dans Racine
LA CHOUREUTE – YCHOUX 08/04/2018 (par China Girl et…. Une pincée de Denis Loeb)
Ce compte rendu ne reprendra pas les épisodes de Star Wars des CR des années précédentes (n’en déplaise à mon amateur de la Science-Fiction) ; ce sera plutôt façon « Les parapluies de Cherbourg » !!
C’est avec une météo très incertaine et très peu de conviction que Denis et moi, nous nous préparons pour nous rendre en Haute Lande, plus précisément à Ychoux. En ce dimanche 8 avril 2018, c’est la 6ème édition de la rando « Choureute ».
Et quelle bonne surprise de retrouver là-bas quelques membres esseulés de notre club : Philippe P., Roulio, Jean-Yves, Thomas et Mohammed (potentiel futur adhérent au club).
Denis décide de partir sur le « 52 » ; il a trouvé des acolytes de son niveau (Jean-Yves, Nico de Benquet et Jérémy de Tartas) et ça le motive fort ! Quant à moi, ce sera option « 35 » avec ma comparse de la matinée, Christelle de Tartas (merci à elle, d’ailleurs).
L’édition 2018 a été certes bien plus humide que les précédentes mais à la hauteur des attentes des vététistes que nous sommes : de nouveaux singles techniques, plaisants, très bien préparés et bien nettoyés (comme les anciens d’ailleurs) des petites côtes, des bons coups de culs (parfois un peu trop raides et même infranchissables à mon goût, comme l’option « difficile » à moment donné !?).
Evidemment, il a bien fallu franchir quelques bourbiers ; cependant, les organisateurs avaient parfois posé des passerelles ou réalisé des déviations bien utiles, pour en éviter d’autres !
Nous avons eu droit à la traversée de la piscine : une sacrée « flaque » d’eau en plein milieux du sentier et incontournable… Mais comme indiqué sur le panneau « en roulant doucement, ça passe » et c’est passé !
Finalement, les « averses » ont été plutôt rares et peu abondantes, 2 ou 3 tout au plus, rien de méchant.
L’accueil s’est avéré toujours convivial, avec les conseils très prévenants du président, Vincent lors du départ, les ravitaillements suffisamment nombreux et bien achalandés, le balisage parfait ; le gros sandwich ventrêche ou pâté à l’arrivée a bien dû en rassasier plus d’un.
Pour 7 €, la rando est un bon rapport qualité-prix !
Apparemment, 182 vélos ont été décomptés… Pour sûr, ce sont des amoureux de singles parce qu’il y en a encore et toujours plus ! Les absents ont vraiment eu tort de ne pas faire le déplacement…
A l’année prochaine parce que visiblement des surprises nous attendent encore, le Président a déjà annoncé des idées qui germent dans leurs têtes !!