Rando de Doazit (par Balou)

le dans Racine
Rando de Doazit (par Balou)
Quoi de mieux qu’une belle rando pour clore ce mois d’août ? Eh oui, si les vacances touchent à leur fin, les randos, elles, ne s’arrêtent pas encore, heureusement !
Nous voilà donc 9 vététistes du club (70 au total) pour cette magnifique rando à Doazit, le dimanche 30 août.

Les organisateurs proposaient 3 distances : 10-20 et 30km.
Les 10 premiers km sont clairement orientés très tout terrain avec quasiment que du single : à peine 9km/h de moyenne sur ce 1er secteur, c’est dire.
Des passages très techniques en sous bois, des coups de culs et descentes très sympas.
Un peu gras par endroit, heureusement qu’il n’avait pas plu avant.
1er ravito pour récupérer et s’informer de la suite : c’est plus roulant nous dit-on...
Effectivement la moyenne progresse, mais ce n’est pas de tout repos malgré tout. Il y a davantage de piste c’est vrai, mais encore des singles dont certains ne nous sont pas inconnus.
Second et dernier ravito et petite pause bienvenue.
Le dernier secteur du 20ème au 30ème km est dur, de la piste pour commencer mais avec pas mal de montés sélectives qui se succèdent...ce secteur fait mal !!
Nous avons encore droit à des singles, assez exigeants physiquement, il est clair que cette dernière partie est ardue.

Le tracé de cette rando est vraiment très intéressant. Attention : malgré « seulement » 30km (600m de D+), ce parcours est largement plus physique que le long parcours de Morcenx par exemple.

Malgré un ciel très bas en début de matinée, ça s’est bien découvert vers 10h30 et nous avons eu droit à une météo très agréable.

Deux remarques constructives : contrairement à l’an passé où le fléchage était impeccable, cette année, celui-ci est très approximatif par moments.
Les rubalises sont souvent mal placées et trop tardivement lors des bifurcations. On a fait pas mal de demi tours en voyant le fléchage trop tard, après avoir passé un embranchement par exemple.
Les ravitos un peu légers avec des boissons, tartines de paté et 4 quarts.

On signalera également la très bonne cohabitation entre les vététistes, les marcheurs et les cavaliers.

Bref, un temps magnifique, un tracé super, vraiment une rando qui gagne à être connue.

Merci aux organisateurs et à l’année prochaine !