RANDO DE LÉON – 06 MAI 2018 (par China Girl, en collaboration avec Denis Loeb)

le dans Racine
RANDO DE LÉON – 06 MAI 2018 (par China Girl, en collaboration avec Denis Loeb)
Avant de rentrer dans le vif du sujet, je me permets une parenthèse. J’inaugure en matière de compte rendu : c’est bien la première fois que je rédige sans être montée sur le VTT…. Il m’en fait voir de toutes les couleurs mais j’aime trop pour décrocher, même de loin !

En ce dimanche, le temps est clément et va permettre aux 385 vététistes présents de s’en donner à cœur joie sur les parcours préparés par le club léonnais (25, 35, 46 kms) !
Côté Saint Sever, 15 membres ont fait le déplacement : Bernard « électro », Pascal « GTI », Julien « Roulio », Geoffray, VDK, Fifi, Riri, Kérian, Philippe « Gers », Philipe Petit, Jean-Luc « Maréchal », David « pizzaiolo », Lilian, Bernard et Denis (qui m’a lâchement abandonnée à mon triste sort d’éclopée !).

Cette fois-ci, le départ façon « escargot » est laissé de côté. C’est avec un « Léon » tracé, avec piquets et rubalises, que la fluidité des participants sera assurée.

Sur le 45, le parcours est ponctué de nombreux singles techniques et quelques chemins forestiers mais il est surtout très ardu jusqu’au 2ème ravito :
De bonnes et nombreuses montées qui s’enchainent parfois (dont une impossible à franchir sur le VTT) auront raison des organismes. Mais qui dit montées, dit descentes rapides et plaisantes ; elles font monter l’adrénaline !

La deuxième partie sera plus facile, avec toujours et encore de beaux singles, bien préparés.

Le balisage est correct, sauf au départ, au niveau d’un pont ; des rubalises mal placées ont induit en erreur quelques vététistes.

Les 3 ravitos sont bien fournis dont un avec une ambiance musicale façon « reggae » ; ça motive !

Au final, une rando qui valait le déplacement : pour 6 €, un accueil café bien sympa, un sandwich (pâté ou ventrèche), une organisation performante.

Et en prime, un « trialiste » réalisait une démonstration, sur palettes, d’une autre forme de VTT. Ça change !

L’an prochain, j’ai vraiment envie d’aller tester cette rando !