CR RANDO MENDIKLETA – 16 /06/2019 (par China Girl)

le dans Racine
CR RANDO MENDIKLETA – 16 /06/2019 (par China Girl)
En ce dimanche, ce fut une première à deux niveaux :
Pour Denis et moi, première rando en Pays Basque, à Saint Martin d’Arrossa précisément alors qu’habituellement, elle se situait à Bidarray.
Pour les organisateurs, il s’agit de proposer 7 petits circuits (dont une spéciale pour ceux qui veulent grimper très haut) de 7 à 11 kms qui reviennent à chaque fois sur la place du village et que chaque vététiste peut combiner à souhait jusqu’à ne plus avoir de jambes ! En effet, quand les boucles sont courtes, « tu montes comme un âne et tu descends aussitôt, comme une chèvre » !
Denis accompagné de Jérémy, Carlos (deux membres du club de Tartas) et Jojo (de Cazères) partent sur le circuit 1 puis retour à la case départ (qui est aussi le seul ravito). Ils enchainent avec les circuits 4,5 et 6 qu’ils ont réussi à relier sans revenir à la place puis repartent sur le circuit 2… Et pour eux, ce sera suffisant ! 36 kms et un peu plus de 1 700 m de D+.
Christelle et moi, accompagnées de 4 autres membres du club de Tartas (Christophe, Ghislain, Manole, Serge) décidons de commencer plus cool : circuit 1 au programme. Retour à la place, circuit 2 ensuite… Déjà, Christophe et Ghislain jettent l’éponge mais bravo à eux pour leur perf !
Ensuite, ce sera le circuit 4 où le D+ est plus important…. A notre 3ème retour, 27 kms et personne ne veut repartir alors que je suis motivée. Finalement, après beaucoup de conviction, je persuade Christelle, nous repartons sur le circuit 2.
Au final, pour les deux combattantes du jour : 35 kms et un peu plus 1500 m de D+. Et notre compte est bon.
Petite parenthèse qui mérite d’être faite : il y avait un extra-terrestre parmi nous ce jour-là… Nicolas Conquéré du club de Nassiet a parcouru 69 kms avec un plus de 3 200 m de D+. Les organisateurs l’ont arrêté à l’horaire butoir (15 h 30). Chapeau bas !
Bilan : le principe de petites boucles est intéressant. Le tout est d’être motivé pour en enchainer plusieurs. Une partie des montées étaient sur le bitume, certaines longues et raides. Les singles étaient surtout en descente, techniques et engagés. D’ailleurs, la descente du circuit 1 était très caillouteuse avec des ornières, apparemment ravinée par les orages récents…. Certains et certaines (je ne dirais pas qui) se sont fait peur ! Aux dires, celle du circuit 3 était la même en plus technique.
Au programme aussi de beaux paysages quels que soient les circuits, un vrai régal.
Le seul ravitaillement sur la place du village a été rapidement dévalisé… Victime de leur succès, les organisateurs avaient-ils prévu assez ?
Bière comprise dans les 8 € mais pas le hamburger (là encore rupture de stock, quel dommage).
Expérience à reconduire !?