CR RANDO LANNEPLAÀ - 23/09/2018 (par China Girl sous couvert de mon supérieur hiérarchique Denis Graffiti Loeb)

le dans News 2016
CR RANDO LANNEPLAÀ - 23/09/2018 (par China Girl sous couvert de mon supérieur hiérarchique Denis Graffiti Loeb)
En ce dimanche, Denis et moi, nous avons décidé d’aller pédaler dans un coin des PA... A la rando de Lanneplaà.
4 membres du Club sont présents aussi : Jean-Luc P., Jean-Yves, Freddy et Bernard électro. Le Président, Bernard est venu surtout pour promouvoir la très prochaine rando de Saint-Sever, il faut dire que c’est un excellent homme de communication !

Un slogan a germé dans pas mal de têtes, comme une évidence… « Et ben, Lanneplaà, ce n’est pas plat !! Ah Ah !! » (Ici, Christelle, ma comparse du jour, ne me démentira pas parce qu’elle l’a même dit !)

En effet, au panneau d’affichage 980 m de D+ sont annoncés sur le 40 kms ; à l’arrivée, sur certains GPS, autour de 900 m. Donc, vous vous doutez bien que certains ont eu mal aux cuisses, et j’en fais partie !

Dans le détail, je dirai que cette rando est satisfaisante :
De jolis singles dans l’ensemble, joueurs et techniques, sans trop de passages délicats ; de belles montées, parfois longues, parfois raides, et même les deux.
Certes, des passages enherbés ou des bordures de champs qui sautillent de temps en temps (on y laisse du jus), voire de la route mais il faut bien relier les différents singles.

Avant le 2ème ravito, une ascension longue mais douce nous permet de nous délecter d’un magnifique point de vue sur les Pyrénées. Bien pensé Messieurs les organisateurs de mettre le ravito au point de vue le plus haut du parcours, à côté du château d’eau de Lanneplaà !

Au 3ème ravito, nous avons droit à une petite boucle de 3 kms (aux dires des bénévoles) ; elle était super agréable avec notamment un single encaissé, avec des virages relevés… Un vrai régal, on y serait repartis mais il valait mieux se réserver pour la suite !

A la fin du parcours, cela fait plaisir de revenir à la civilisation ! Merci à l’église, qui sonne les coups de midi, de me rappeler qu’il est tant d’arriver parce qu’un certain vététiste pédale bien plus vite que moi et par conséquent, il est déjà arrivé, a déjà bu sa bière et avalé son sandwich.
Une petite descente encaissée le long d’un champ avec un petit saut et ça y est, on a rallié l’arrivée, ouf ! D’après mon compteur : 42 kms… Et Denis m’assure qu’il l’a bien étalonné depuis que je suis passée au 29 pouces !

Pour finir, les 3 ravitos étaient bien fournis et variés : du sucré (chocolat, orange, banane, pruneau, pain d’épices…;) et du salé (toasts de pâté) et les boissons qui vont avec (jus d’orange, soda, eau avec ou sans sirop).

Un accueil de qualité : café et gâteau, fluidité aux inscriptions, départ donné à l’heure.
Le balisage parfait : des flèches faciles à repérer (sur piquet ou au sol), des rubalises.

Un petit bémol, le prix peut-être un peu élevé : 7 €, certes avec le sandwich mais pas la bière ?!

On reviendra parce qu’on a apprécié la diversité des terrains (argile, herbe, quelques cailloux, et même un peu de sable !) et les difficultés proposées !