News

SAINT PAUL LES DAX - 23 Octobre 2016 (par Chantal)

le dans Racine
SAINT PAUL LES DAX - 23 Octobre 2016 (par Chantal)
Voici le compte rendu de la 5ème rando « Saint Pauloise » de ce dimanche 23 octobre 2016 qui se déroulait à Saint Paul lès Dax (UFOLEP).
Cette fois-ci, c’est bien moi, la compagne, même pas membre du club qui rédige. J’ai été investie de cette périlleuse mission par mon cher et tendre…. Merci Denis, le vrai membre du club !
Pour précision : il a du boulot à monter le VTT de Carole en mono plateau alors que moi, en congés scolaires, je m’ennuierai presque (selon lui)…. Lol
Bref, revenons à nos moutons… Ou plutôt à nos vélos !

Deux parcours s’offrent aux amoureux du « deux roues à crampons » : 28 et 50 kms.

Dès 8 h 30, le jour à peine levé, les départs se font par vagues parce que les organisateurs ont annoncé un single technique, de plusieurs kilomètres, dès le début !
Et ma fois, c’est bien vrai, tellement technique que « ça bouchonne grave ». Les premiers étant les plus véloces, ils sont bien chanceux et ne subissent pas ces ralentissements.
Mais, on finit par s’en sortir et à prendre plaisir à pédaler sur des successions et des alternances de singles techniques, ludiques, roulants, des chemins en sous bois, quelques pistes, des passages sableux parfois longs et physiques.

Au retour, Denis et moi sommes satisfaits d’être venus (c’est une première pour nous). Quelques remarques glanées ça et là disent que des efforts ont été faits pour rendre les parcours moins roulants que les années passées. Il faut donc persévérer.
Ce serait donc dommage que la rando ne soit pas reconduite l’an prochain, en raison de quelques individus mal intentionnés qui enlèvent le balisage posé par les organisateurs (obligés de bosser avec la veille avec la nuit pour être sûrs ne pas être « vandalisés » !).

Quelques remarques afin de permettre encore de possibles progrès :
- Le balisage manquait de flèches pour indiquer les changements de direction, les rubalises ne suffisent pas toujours ;
- Les parcours pourraient être plus variés pour les distances afin d’avoir moins d’écart ; par exemple, proposer un 25, un 35 et un 50, si le terrain s’y prête. En effet, personnellement, je ne me sentais pas suffisamment aguerrie pour boucler le 50 mais, j’aurais bien pédalé quelques kilomètres supplémentaires après mes 28 bornes ;
- Les vététistes sont gourmands et apprécient les sandwichs chauds (saucisse ou ventrèche) accompagné d’une bière « pression ».

Ce sont autant d’exigences qui mettent les équipes organisatrices à pied d’œuvre, j’en suis consciente, mais une bonne renommée est aussi à ce prix.

Pour finir, sur un air de rengaine du vieux chanteur hollandais « J’irai bien refaire un tour du côté de Saint Paul », l’an prochain n’empêche !

16ème rando du Cap de Gascogne (par Bernard, président de VTT40)

le dans News 2016
16ème rando du Cap de Gascogne (par Bernard, président de VTT40)
Merci pour tous les messages encourageants après notre rando du 2 Octobre.

Nos excuses auprès de ceux qui ont été génés par les motos, celles ouvrant le 45 km ont rattrapé les VTT du 35 km et inversement.

Avec le circuit en "8" de cette année, on n'y avait pas pensé !
Ce sera corrigé pour la prochaine édition.

A bientôt pour la cani-vtt, cani-cross, cani-marche du dimanche 4 décembre 2016 à Hagetmau au lac d'Halco et pour notre rando de printemps à Samadet le Dimanche 23 Avril 2017.

Angoumé - 09 octobre 2016 (par Denis Graffiti)

le dans News 2016
Angoumé - 09 octobre 2016 (par Denis Graffiti)
En ces temps de « roc » (le célèbre Roc d’Azur se déroulait ce wk), pour ce dimanche matin direction Angoumé au Sud de Dax : la seconde édition du Roc des carrières nous attendait.

Le départ étant à 9 h, inutile de se presser, mais arrivé sur place, le parking est déjà bien rempli, car c’est quelques 350 vététistes qu’il faut accueillir !

On est trois du club à avoir fait le déplacement ; Roulio, Olivier L. ma pomme et Chantal (les autres diables ont préféré rouler « en local » après la rando de Saint Sever pour tester les derniers singles ouverts pour l’occasion).

Après le petit café de bienvenu, le traditionnel petit débif d’avant départ (ceux du fond ne vont pas entendre car pas de micro), nous informe que les parcours sont variés, un 15, 27 31 kms et la possibilité de faire 53 kms en revenant au point de départ et en empruntant une partie du 27… C’est bon pour moi ça ! Et c’est une bonne idée, cela évite de baliser encore des chemins et limite le roulant puisque l’on repasse sur une bonne partie des singles du 27.

9h00 : c’est parti sur un rythme plutôt élevé, après un premier single plutôt rapide, une petite bordure de prairie, on enchaine avec encore un superbe single bien technique avec de jolis passages. Les premiers vont passer sans encombres, mais pour les autres, ce sera les bouchons que « bison futé » n’avait pas prévu !...

La suite sera une succession de chemins en sous bois, de quelques bordures de champs et de singles parfois techniques, mais souvent mal nettoyés (les ajoncs ça pique, ça fait mal, bras et jambes s’en souviennent encore). Ils ont été ouverts pour l’occasion dans les forêts de pins et dans une herbe qui pousse sous forme de touffes, cet ensemble tabassait pas mal avec un manque de rendu au coup de pédales et usait pas mal les organismes !

Retour sur Angoumé pour les derniers sentiers avant de refaire le fameux petit tour supplémentaire pour le 53. Et là, les choses vont se compliquer, avec un passage par une partie des singles déjà empruntés à l’aller, les flèches du départ n’étant pas enlevées et pas de balisage pour le retour ! C’est la grosse panique avec des VTT dans tous les sens… Après avoir coupé pour revenir sur Angoumé, je repars avec 4 autres vététistes motivés pour essayer de faire le 53. Et nous y sommes parvenus finalement !

A l’arrivée, nous attendaient le sandwich et la boisson, mais déception pas de bière. Vu le prix de 8 € finalement élevé, celle-ci aurait été la bienvenue. Le cube n’était pas là et lui ne vient que pour ça !

Une bonne petite rando avec une bonne préparation, mais parfois insuffisante. Un balisage désastreux sur la fin, dommage le reste était correct. Le parcours dans l’ensemble tabassait pas mal, nul doute que l’année prochaine ce problème devrait s’améliorer avec le passage répété des vététistes et un entretien régulier des sentiers…

Hasta la vista ! Denis Loeb

Rando VTT du 2 octobre à St-Sever

le dans News 2016
Rando VTT du 2 octobre à St-Sever
Par Thierry G.

Cette matinée a commencé comme d'habitude par l'étape d'inscription : rien à signaler de particulier.
L'équipe dédiée aux inscriptions est suffisamment nombreuse pour assurer une bonne rapidité, et la bonne humeur était au rdv !
Bon accueil café gâteaux.

Le tarif pour le parcours de 25km était très bien positionné, avec 1 ravitaillement, une boisson et un sandwich.
Bonne idée les départs libres même si des bouchons se sont produits dans le premier single (rocade).

Pour éviter cela, il faudrait trouver un départ de 4 ou 5km assez roulant pour permettre aux groupes de niveaux de se faire avant le premier monotrace. Pas facile.

Très beau single le long de la rocade, joueur, pas trop technique (super avec un gamin de 12 ans) ni glissant. Petite liaison le long des berges de l'Adour le temps de changer de rive.
Puis le single de Saint-Sever, pour moi incontestablement le plus intéressant de tous.

Très roulant, tout en relance, tordu comme il faut, beaux talus à monter et à descendre, et on peut accélérer si la voie est libre.

Mon gamin s'y est éclaté du début à la fin. Vraiment une pépite !
Juste une incompréhension : que faisaient ces deux motos dans le flot de cyclistes ? Quel dommage lorsqu'on vient pour passer un moment dans la nature.

Arrivée au ravitaillement, impeccable, rien à signaler non plus.

Puis Cantegrit et sa belle remontée sur le plateau histoire de transpirer un coup. Transition roulante jusqu'au single de la rocade, toujours aussi intéressant dans ce sens que dans la descente, mais malheureusement un peu glissant lors de notre passage.

Retour sans encombre à la salle Laloubere, bière fraiche et lavage des vélos.

En conclusion, encore une très bonne édition de la rando du cap de gascogne !

Les photos de de la 16ème rando du Cap de Gascogne sont disponibles ici

Par Didier

Encore une fois vous nous avez concocté une rando de grande qualité.
Le nouveau secteur de Banos est excellemment préparé, bien que rendu très physique par la pluie de la veille.
Les secteurs d'Audignon, du Gabas, de l'Adour, que du bonheur.
Seule la deuxième partie de la "rocade" ne m'a pas enchantée car trop glissante dans la remontée.
Je suis toujours impressionné par la quantité de bénévoles présents tout au long du circuit et leur patience pour attendre les derniers randonneurs ...
Les ravitos sont très complets, avec, cette année encore un bon bourret (même s'il m'a accompagné entre le premier et le deuxième ravito ...).
Bravo encore à toute l'équipe et à l'année prochaine pour de nouvelles découvertes.

Par François

Balisage parfait, ravitaillements au top, signaleurs et bénévoles souraints et présents, bière et sandwich salvateurs à l'arrivée, inscription facile et rapide.
On sent que c'est rodé et efficace.
Bravo !
A bientôt.

Par Bernard C.

Expatrié en sud Gironde dans les vignes de la région des Graves au relief plutôt plat mais natif de St Sever et novice en rando VTT, je ne pensais pas qu'il y avait autant de chemins biscornus, accidentés avec des branches, des racines ou des bas fonds qui puissent vous désarçonner de votre vélo avec autant de facilité.

Parti gaillard pour une 1ère expérience, le 45 km m'a calmé sérieux, mais quel beau parcours, varié et que des gens sympa tout au long du circuit.

Félicitations aux organisateurs et bénévoles qui se raréfient.

A l'année prochaine avec un peu plus d'expérience pour moi.

Par Ph.

Bonjour, je tiens à vous remercier pour l'organisation de cette manifestation.

Ça fait la deuxième fois consécutive que je viens rouler (VTT 35 km) et cette année encore, j'ai adoré le tracé. Un vrai régal.

Félicitations pour le fléchage du parcours, on ne perd pas de temps à chercher le chemin (ce n'est pas partout le cas).

Encore bravo et à l'année prochaine.