News

Gamarde - 03/07/2016 (par Fabrice)

le dans News 2016
Gamarde - 03/07/2016 (par Fabrice)
T° : 15° C, ciel bleu, senteurs de reste de férias pour le départ de cette rando de Gamarde.

4 St-SeVététistes sont au guidon de leur bicyclette tout terrain : Olivier et son fiston, Cédric et moi-même.

Après un tout petit 1/4d'h landais de retard, nous partons au son du souffleur thermique de gobelets plastiques vides laissés çà et là par des festayres pas écolos.

Depuis le centre-ville identifié par la mairie, le gymnase et les arènes en arrière-plan, la nous prenons la direction des champs pour 20 kms de pédalage pour Olivier et son Garçon, 40 kms pour Cédric et moi.

A l'avant, ça va vite, comme d'hab et comme d'hab, je suis incapable de me retenir et je tente de m'accrocher aux plus rapides... sur 5 kms, pas davantage car je sens que l'aiguille du compte-tour est largement du côté du « rouge », ce qui signifie que je suis en sur-régime ! Pas bon pour ma petite pendule, je prends par conséquent la sage résolution de changer de braquet pour un plus petit et de mouliner pour atteindre le km 10 sur un parcours relativement roulant.

Là vont commencer les embrouilles avec le balisage, tantôt petite flèche rouge ou jaune à 20 cm du sol, tantôt point rouge de peinture sur les arbres, tantôt rubalise, et tantôt plus rien ! Eh merde, C'EST OU QUI FAUT ALLER ???, entend-t-on dans le groupetto.

La progression entre le km 10 et le 20 relève davantage du « un pas en avant, deux pas en arrière » que du « la meilleure façon de marcher, c'est de mettre un pied devant l'autre et de recommencer » !!!

Nous nous retrouvons à plusieurs reprises avec des participants venant en sens inverse qui ne savaient plus s'ils devaient aller de l'avant ou pédaler en arrière !

Malgré tout, la persévérance de chacun finit par payer et nous nous envoyons en l'air dans un dédale de joyeux jumps digne de Space Moutain à Disneyland. A droite, à gauche, en haut, en bas, cette année là...ça me rappelle une chanson bien connu mais c'est bien de notre parcours VTT dont je parle, un véritable régal qui aurait mérité un peu plus de clarté et de cohérence dans le balisage, encore une fois.

En effet, bien dommage car quelques kms plus loin, un autre terrain de jeu, similaire au 1er dans sa configuration, pêche par son manque de lisibilité du balisage pour la seconde couche, alors que la 1ère n'était pas sèche !

Après tous ces déboires, nous avons réussi à parcourir 34 kms environ pour un 40 vendu, avec 80 % de singles ! Je suis parti sous la douche à 10h45, ai pris une pression amplement méritée à 11h sous un soleil radieux!

L'annonce était alléchante mais pas à la hauteur des prétentions. Encore une fois bien dommage car la configuration géographique des environs se prêtent, me semble-t-il, à des joutes vététistes beaucoup plus enivrantes !

Nous ne sommes pas rancuniers à St-Sever, nous reviendrons l'année prochaine car nous connaissons les difficultés de recrutement d'équipes volontaires pour le nettoyage et le balisage des parcours, d'autant plus que des petits malins, avant le départ, ont pris du plaisir à enlever et changer ce balisage.

Cédric, quant à lui, était aux anges, il a gagné le gros lot de la tombola !!!

Poyartin - 25/06/2016 (par Emeric)

le dans News 2016
Poyartin - 25/06/2016 (par Emeric)
Rando - ou plutôt promenade vtt - des fêtes de Poyartin.

Surprise au départ, aucun maillot de Saint-Sever en vue! (du jamais vu!)
J'avais un peu peur en regardant la carte pour trouver Poyartin (et j'assume) : du côte de Montfort en Chalosse, ça risque de grimper pas mal...

Et ben non, mauvaise pioche, on est partis de l'autre côté, vers Garrey puis Hinx, si certains connaissent. Du coup très peu de dénivelé, et des passages de pistes/routes parfois un peu long à mon goût. Mais bon on reste prudent quand même, on se dit que ça va forcément se compliquer sur la fin...et puis non, rien ne se passe, on rentre par la piste cyclable (en tout cas ça y ressemblait).

Résultat des courses, j'ai battu sans faire exprès ma modeste moyenne habituelle, en finissant les 35kms de cette promenade, pardon rando, en à peine 1h45 (inespéré). Oups je ne veux pas paraître trop critique, car c'était quand même une promenade, pardon rando, sympa à l'accueil cordial, et plus important : bière gratuite à l'arrivée.

Laglorieuse - rando du sanglier 18 juin 2016 (par Emeric)

le dans News 2016
Laglorieuse - rando du sanglier 18 juin 2016 (par Emeric)
Une rando (2ème édition) qui portait bien son nom! (rapport à la boue...)
3 maillots jaunes et noirs seulement (Alexandre, Jean-Yves et donc moi) en ce samedi matin des fêtes de Saint-Sever seulement - peut-être y a t'il un lien ? - et lendemain de la semi-nocturne d'Hagetmau (2ème bonne raison ?)

C'était un peu l'aventure aux portes de Laglorieuse, pas mal de traces semblant avoir été ouvertes le matin-même. Quelques soucis de balisage en revanche, dus aux indications un peu ambigües sur certains fléchages (du genre "<-- 1er passage / 2ème passage -->"), résultat dès le 1er ravito on croise Jean-Yves qui tourne en rond depuis un petit moment, visiblement déboussolé...

Avec une vigilance redoublée, on finit par retrouver notre chemin (ou plutôt nos chemins, pistes et routes, car les singles se font bien rares).
En fin de matinée, les choses se compliquent un peu, et à force de se faire encercler par les nuages, on finit par se prendre une averse mémorable, limite grêle, et ce quasiment jusqu'au bout, où le tracteur du voisin était d'ailleurs le bienvenu pour sortir les voitures des parkings/champs de maïs.

Au final 42kms en 3h et quelques, dénivelé quasi-nul, mais la boue a rendu le parcours un peu plus physique. Manquait un peu de passages techniques à mon goût, mais le parcours était assez beau (question paysage, surtout pour ceux qui ne roulaient pas comme des énervés et qui avaient le temps de regarder), et la bonne humeur au rdv.

Benquet "des All Bikes" - 26 juin 2016 (par Denis Graffiti)

le dans News 2016
Benquet "des All Bikes" - 26 juin 2016 (par Denis Graffiti)
Rendez-vous incontournable des amoureux de belles randos et autres monotraces techniques, les All Bikes de Benquet organisaient dimanche dernier leur 4ème édition.

Sur place, l’accueil est sympathique avec le café qui va bien.
Petit coup d’œil sur la carte des parcours où Buzz me signale que les singles de la voie ferrée se feront également au retour. Cette option permet de zapper le retour des années précédentes derrière Maïsadour car cette version n’avait pas vraiment fait l’unanimité. Une fois de plus les jaunes et noirs sont nombreux avec « un 21 pointé ».

Après le traditionnel débriefing du départ, nous nous élançons sur le 50 kms. Très vite, on arrive sur la monotrace le long du baradeau. Après une petite portion roulante, enfin sur les singles de la voie ferrée ! Qu’est ce que c’est bon, ludique, ça monte, ça descend avec des coups de cul et petites montées de folie, des descentes bien raides et c’est là que je repense à Buzz « le retour se fera par là »… Aïe, ça risque de piquer !
Nous enchainons les singles de Ménasse, puis les singles du Frater de l’autre coté de la quatre voies, la trace est toujours bien nettoyée (merci les All Bikes), c’est ludique, tassé et ça répond au moindre coup de pédale, le top. Nous enchainons les sections de monotraces entrecoupées de parties plus roulantes et montantes (aussi !) jusqu’au retour de la voie ferrée. Et là effectivement, ça pique un peu, certains passages ne passent pas sur le vélo surtout quand ils sont encombrés par les vététistes des petits parcours qui étaient sur le retour, pas grave dans ce sens c’est bien aussi.
A l’arrivée bière et sandwich (spécial gourmands avec double saucisse hum !) nous attendaient.
Une superbe rando avec le choix entre 3 parcours pour les 2 roues (20, 35 et 50 kms) : 170 VTT, 22 marcheurs (seulement… ).
Le grip était parfait et le balisage correct ; des monotraces comme on les aime bien préparées et nettoyées, des ravitos bien placés et bien fournis, l’accueil au top avec des personnes très sympas.
Et, en plus, la météo a été au rendez-vous, pas trop chaud donc un temps idéal pour pédaler un dimanche matin.
Après, le pinailleur que je suis dira que c’était un poil trop roulant par endroits, mais il fallait aussi un peu de repos…
Un grand merci aux All Bikes et à l’année prochaine !
Denis Loeb ;)