News

Lesperon - 5 mai 2016 (par radgab)

le dans News 2016
Lesperon - 5 mai 2016 (par radgab)
Randonnée de LESPERON (Landes 40) ce 5 mai 2016...

Fabuleux, Fredo XL avait raison de me là conseiller, vraiment top.

La dream team etait quasi complete avec Eric et sa dame (exceptionnellement sur un vélo), Luc comme VIP, Buzz du club St sever (représenté en masse sur la rando), Christophe Jacques aussi discret que performant, l'homme au fat vert, l'homme au Look rouge, le barbu rouquin.

6€, 20/30/40km au choix, le prix comprend une boisson et un sandwich (ventreche ou rillette) à l'arrivée.
Douche pour les sales, et lavage vélo.
Deux ravitos a 15 et 30km (sur le 40)

Départs en 3 vagues spécifiques aux 3 parcours, mon temps 8h15/12H... pas fameux mais j'ai un mot du médecin...

Un mot qui revient en force lors des échanges: Propre et ludique.
Les sentiers ont été balayés!!! Eric m'a tenu qu'ils avaient passés le souffleur...

La trace etait extra ludique, pas d'une difficultée élévée certes, mais plaisante.

L'organisation nous a dessiné un parcours intelligent essentiellement en sous bois et en monotrace (80% honnetement)

J'ai du user mes crampons sur 1km de bitume grand max (piste cyclable en pleine foret au dernier tiers), je redoutais de longues pistes 4x4 en plein soleil, j'ai eu tort car ce n'a pas été le cas.

On nous a fait virevolter entre les arbres, sur les bords de ruisseaux, à flanc de colline...

Les montées etaient acceptables, toujours courtes, les deux seuls GROS raidillons étaient indiqués et un seul m'a découragé.

Les passerelles qui enjambaient les ruisseaux etaient grillagées pr éviter les glissades, la plupart semblaient avoir été assemblées pour l'evenement puisqu'elles etaient neuves.

La météo etait au beau fixe, heureusement que les passages en plein soleil etaient rares, les bois de caduques et de sapins sont des alliers précieux contre l'insolation.

Les paysages lunaires que laisse l'exploitation forestiere effraient et surchauffent le cycliste.

Les deux passages dépaysants dans les Bambous sont a conserver.

Le parcours 40km comporte deux boucles additionnelles au 30km.

L'accroche en sous bois est efficace, le sol légerement humide, les oiseaux qui chantent, les fougeres d'un vert printannier, du bucolique a tous étages, des rideuses, souvent isolées, que j' ose a peine doubler tant j'apprécie leur compagnie et leur volontée.

Des panneaux de signalisation de danger (branches basses, pente a 23%, Dur/facile...), quelques bancs de sables bien utiles pour la selection naturelle.

Un photographe sur le parcours (mais pas encore de site pour telecharger les photos), balisage au top avec 3 flêches colorées (rouge, bleu, vert)

Les +
- Le tarif: 6€ pour autant de plaisir, c'est merveilleux.
- Le tracé franchement sympa, ludique, sinueux, praticable a 99% sur le bike
- Le bon choix d'éviter les pistes forestières et de privilégier les passages en sous bois
- Ravitos honnêtes (le 1er un peu faiblard avec pain d'épices, pruneaux d'agen, quartiers d'orange, authentique Coca-cola et sirop de grenadine, le 2ème ravito plus copieux avec saucisson, compotes, gruyere, quatre quart breton)
- Balisage au top, aucun égarement.
- Comportement ultra exemplaire des participants landais, je n'ai ramassé AUCUN déchet sur le chemin.

Les -
- Aucune indication routière, j'ai azimutté dans Lesperon 15/20min avant de trouver le lieu grace à un bénévoles au milieu d'une route empruntée plus tot mais trop tot visiblement...
- Pas assez de communication sur l'évènement: j'ai bien failli louper une randonnée intéressante, seuls 137 participants pour cette seconde édition.
- Toujours pas de bénévoles topless malgré une demande permanente, à corriger rapidement.

Randonnées des sangliers Laroin - 1er mai 2016 (par Flo)

le dans News 2016
Randonnées des sangliers Laroin - 1er mai 2016 (par Flo)
Ce WE nous étions 4 à faire le déplacement à Laroin pour la 20ème randonnée des sangliers.

Malgré les pluies tombées dans la semaine précédent l’événement, le terrain avait bien séché, juste un peu collant par endroit avec quelques flaques de boue .

Au départ, Il fait beau mais très froid (4°C).

Nous partons avec Kono et Kiki sur le grand parcours de 50 km (51 exactement à mon GPS).

Jean-Luc part sur un parcours un peu plus court mais en fat bike .

A partir du 14ème kilomètre 1er ravitaillement : nous nous arrêtons mais refusons l’hospitalité d’un organisateur qui voulait nous faire gouter son vin (il était encore un peu tôt) .

J’en profite pour sortir une couche de vêtement (Je n’avais plus froid à ce moment là) .

Nous avons eu droit à 6 autres ravitaillement sur le parcours (km 30 – 39 – 44 – 47 – 48 -50).

A part celui du km 30 qui a été un peu pris d’assaut par les nombreux vététistes (point de convergence de pleins d’autres circuit), les ravitaillements sont copieux (vins – pâtés – ventrèches – fruits secs – sirop de menthes etc).

Des fanfares animent ces lieux. Les membres de l’organisation sont facilement identifiables, tous en chapeau et costumes d’époques dans cette 20ème édition placé sous le thème du chic….

On n’a pas fait tous les ravitaillements mais on a quand même gouté le vin au 47ème km.

Côté VTT, le balisage était parfait.

Le parcours est « casse pattes » avec 3 ou 4 grosses montées en piste ou single track et au final 1213 m de D+ .

Quelques portages sur quelques mètres mais qui passerait sur le vélo sur un terrain sec.
Des portions roulantes assez longues permettent de récupérer.

Côté panorama, on a eu droit à de belles images depuis les coteaux de Jurançon…

Le nombre de vététistes et marcheurs qui sont venus sur cet événement est impressionnant. Mais c’est normal car rien n’est laissé au hasard, tout est fait en sorte pour qu’on passe un bon moment ….

Félicitations à l’organisation

PS : Kiki pense à réviser ton VTT !!!!

Ygos - 1er mai 2016 (par Buzz)

le dans News 2016
Ygos - 1er mai 2016 (par Buzz)
Fête du travail en ce dimanche 1er mai pour cette 11ème édition de la fête de la rando à Ygos.

La météo un peu fraiche au petit matin est annoncée au beau pour cette journée.

Enfin un peu de répit après 3 sorties difficiles voir impraticables à Bénéjacq, Gaujacq et Samadet.

Nous serons en finalité d’après notre vénéré président; 20 du Club à participer et il y en aura pour tout le monde du 25 au 60 km.

Je roule, vu le profil que je connais bien, en single speed accompagné par mon poto de la côte Manerick aussi en SS.

Par crainte de trop roulant ne convenant pas à mon choix de développement 32/20 j’opte pour le 35 km qui propose en général un concentré de ce qui se fait de mieux en monotrace. C’est ma came.

Pour ne pas me faire coincer comme les années précédentes je pars avec le 45, après une portion roulante sensée étirer le peloton, le circuit se sépare et j’attaque d’entée par un terrain dit « de cross » riche en bosses et très ludique.
Super pour la mise en cuisse.

Par la suite les singles vont s’enchaîner, le terrain est top, comme il faut, quelques portions tabassent un peu en rigide mais le tracé est vraiment à la hauteur de mes espérances.

Ouvrant le 35 avec une poignée nous ne sommes pas ralentis et le chemin le long de la petite rivière est grisant de fluidité.

Quelques coups de cul, mais rien d’insurmontable. Passage toujours aussi beau par le parc botanique et sa ligne de crête de bruyères qui m’enchante toujours autant.

Le technique plongeant et tournicotant environ en milieu de parcours est toujours aussi excitant.

Que dire du single du moulin taillé dans le devers offrant bosses et virages, une merveille….
Mention spéciale pour les nouvelles portions ouvertes avec justesse dans les tracés, tout particulièrement celle appelée « la petite Amazonie » qui nous engage en montée dans un talweg étroit taillé dans la végétation et agrémenté de bosses.

Belle sensation bien qu’il a fallu appuyer fort pour en sortir en SS.

Bel accueil au dernier ravito par les filles déguisées qui ont voulu à tout prix faire une photo de la grappe de vttistes arrivants, je me suis laissé aller et j’ai accepté de me faire prendre en photo avec des « multi » qui avaient eux aussi la banane.
A moins que cela soit l’inverse en fait.

Que du bonheur, du soleil un super terrain de jeux un très bon balisage, des potos, un sandwich et de la bière, que demander de plus.

Bravo sincèrement à l’équipe d’Ygos qui perpétue cette notion indispensable qu’est le plaisir.
Vous êtes à la hauteur et méritez de figurer dans les meilleurs labels d’épicurien du VTT Landais.

Buzz